La réalité virtuelle, outil de communication financière.

Vous faites rêver vos clients…quid de vos actionnaires ??

Rapport Digital Annuel LVMH

La communication des données d’entreprise est obligatoire chaque année et le rapport annuel est ancré dans la liste des données communiquées tous les ans par les services financiers des entreprises, mais depuis peu elle fait partie intégrante de la communication de ces dernières. Si au départ les rapports annuels n’étaient que des textes très professionnels et formels, non destinés au grand public, ils ont aujourd’hui un réel poids sur la réputation de l’entreprise et les agences de communication rivalisent d’ingéniosité pour le rendre vivant.

Avec l’apparition des nouvelles technologies, ces documents formels sont passé du format papier tiré et lu par quelques spécialistes avertis, à plusieurs milliers de lecteurs sur internet. Le digital a, comme dans beaucoup d’autres domaines, rendu les rapports accessibles à tous les internautes, spécialisés ou non et pour le plus grand plaisir des actionnaires.

Tirer partie d’internet pour attirer de nouveaux actionnaires

Les entreprises soignent leur image à travers ce document et mettent en avant leur croissance. Pour cela elles n’hésitent pas à réduire le contenu à quelques chiffres et utiliser plus de photographies. Elles misent sur les éléments visuels, les graphiques et schémas, fini les textes explicatifs rébarbatifs justifiant telle ou telle prise de participation dans une nouvelle activité.  Le but est d’attirer l’œil du lecteur et de l’intéresser. Certaines entreprises osent même de nouveaux formats comme le roman, à l’instar de BPCE et de son premier Tome « l’Intriguant monsieur Langley » dont le second tome est de fait attendu par les lecteurs. Ou encore la bande-dessiné, utilisée par Audi ou bpifrance, voire la vidéo, utilisée par nombre d’entreprises, et devenue en très peu de temps le média numéro 1 des rapports annuels. Les grandes maisons de luxe ont elles aussi adapté leurs rapports annuels, comme la vidéo de présentation du groupe Kering mettant en avant les chiffres de l’année 2017, sur fond de siège social, le 40 rue de Sèvres.

Le défi est en très peu de temps devenu de produire le contenu le plus accessible et attractif possible, en s’éloignant le plus possible des modèles formels. Le rapport annuel comme son nom l’indique n’est sensé porter que sur l’année qui vient de se dérouler, pourtant les entreprises misent de plus en plus sur l’utilisation du passé comme un élément de chronologie et de comparaison pour décrire leur parcours et évolution. C’est précisément cette évolution qui est au cœur de la stratégie de communication des prochaines publications.

La vidéo semblait donc être le meilleur média possible, attractif et interactif. Le lecteur est capté dans une expérience passive ou défilent devant lui de belles images et nombre de chiffres impressionnants. Pourtant, cette passivité n’est pas des plus efficaces pour séduire un investisseur, d’autant plus lorsque l’on connaît la durée moyenne de ces vidéos. Tout bon communicant vous le dira, c’est le temps de visionnage absolu, plutôt que le pourcentage vu de la vidéo qui est important. En effet, 80% de temps passé sur une vidéo de 3 minutes ne seront jamais autant que 50% sur une vidéo de 10 minutes ! Il faudrait donc allonger la durée des vidéos.

Mais avec une lassitude croissante des auditeurs, comment les intéresser suffisamment pour qu’ils restent captivés pendant 10 minutes ?

La solution : les rendre acteurs de ce visionnage.

L’an dernier, c’est ce qu’a fait le groupe LVMH qui a misé sur un tout nouveau support encore plus innovant et immersif : la réalité virtuelle. Ainsi son rapport annuel digital plonge littéralement l’utilisateur au cœur des évènements marquants du groupe de luxe pour en retracer l’historique au sein d’un parcours imaginé au cœur de la Fondation Louis Vuitton. Pour cela, la technologie hyper réaliste de Diakse qui permet de capter photographiquement un lieu et d’en modifier le contenu a permis de transforme ce haut lieu d’exposition artistique pour réaliser un accrochage de tableaux dynamiques et vivants. Diakse, qui avait été lauréate en 2017 pour intégrer L’Atelier LVMH lors de Viva Technology et présenter sa solution de création de boutiques virtuelles aux Maisons du groupe, s’est vue confier la réalisation du rapport annuel du Groupe. La start-up a donc intégré des visites virtuelles de plusieurs Maisons dont l’actualité avait marqué l’année, à l’instar du nouveau Flagship de Louis Vuitton, place Vendôme que les actionnaires de tous pays ont ainsi pu découvrir, ou de la boutique Dior avenue Montaigne. Le spectateur-acteur est ainsi invité à découvrir cette exposition et visiter ces lieux emblématiques tout en découvrant les points forts de l’année 2017, dans un cadre unique.

D’autres exemples d’outils sont en préparation pour l’année 2018 qui s’avèreront forts de sensations. La gamification de la communication financière n’en est qu’à ses débuts. Et cette transformation se fait pour le plus grand plaisir des lecteurs qui jusqu’ici rechignaient à parcourir des documents financiers relativement insipides. Ainsi, quelle que soit votre stratégie cette année, la clé pour fournir la meilleure expérience client est de s’assurer que vous faites vivre aux actionnaires -comme vous le faites pour vos clients- une expérience unique et engageante. Vos actionnaires vous soutiennent et s’intéressent à votre actualité, vous ne pouvez pas perdre leur attention faute d’une communication dynamique et engageante.

 

⌈ En savoir plus ⌋

 

Par : Julien Berthomier, Roxanne Michel

Call Now Button